louis-vanier

Tout pour un benchmark en entreprise de qualité

Avant de commencer un projet, de lancer un nouveau produit, faire un benchmark de qualité est indispensable, surtout pour ne pas recevoir une claque en plein visage quand vous vous rendre compte que le chemin que vous avez pris mène à une impasse. Aussi je vous propose aujourd’hui de nous pencher un peu plus sur le sujet du benchmark, que faut-il pour que ce dernier soit bien réussi ? En effet, si littéralement benchmark veut dire banc d’essai, c’est un processus bien plus complexe que l’on ne peut le penser.

D’abord, un benchmark ça sert à quoi ?

Très bonne question pour commencer. Les utilités d’un benchmark sont assez larges si l’on considère tous les points sur lesquels ce genre de processus peut être appliqué. En effet, un benchmark vous servira en premier lieu à vous renseigner au maximum sur le secteur où vous souhaitez entrer avant de vous lancer.

En effet, on s’imagine mal plonger la tête la première dans un marché déjà en déclin ou bien qui est déjà monopolisé par une concurrence féroce, dans lequel vous ne trouverez donc pas votre place.

En outre, le benchmarking vous servira beaucoup pour, non pas copier les pratiques des concurrents, mais prendre des leçons de leurs expériences, de leurs pratiques afin d’améliorer le déroulement de votre propre projet, la conception de votre produit ou encore son lancement.

business

Benchmark en entreprise

Comment réussir un benchmark de qualité dans ce cas ?

Pour réussir un benchmark de qualité, il faut tout d’abord se poser les bonnes questions. Quels sont les objectifs stratégiques que vous voulez atteindre par un tel processus ? Définissez également ce que vous souhaitez réellement étudier. Vous devez ensuite passer à la collecte des informations qui vous permettra de faire des comparaisons et d’obtenir des réponses.

Choisissez bien les concurrents que vous prenez pour faire vos comparaisons. Je précise qu’il ne faut pas non plus en prendre trop, car sinon, vous risquez fort de vous noyer dans les informations et de vous perdre dans vos études. N’oubliez pas que le benchmark est aussi une étude continue, elle vous permettra de vous vous améliorer au fil du temps et de vos concurrents.

Cet article vous a plu? Lisez celui sur la conférence marketing !

One Response

  1. Jean
    Jean 4 avril 2015 at 15 h 54 min |

    Dans vos comparaisons pour un benchmark, moi je vous recommande vivement de ne jamais copier les pratiques ou les stratégies des concurrents. Vous devez avoir vos propres stratégies, vos propres produits, vos cibles aussi et juste prendre référence sur ces derniers pour des améliorations.

    Reply

Leave a Reply